A Grenoble

 

 

Biennale Internationale D'Art Contemporain Grenoble
16-20 septembre 2015
Ancien Musée de peinture de Grenoble, place de Verdun

"Coupant, tranchant, acéré: ce que Barbara Gebarzewski donne à voir du conte en retient à l'évidence le côté cruel. Au premier plan, sans couleur, le fouillis de sous-bois se dresse, comme de piques pointus, prêtes à empaler qui s'y frotte et s'y pique. Au second plan, dans un décor monochrome où le rouge incandescent évoque tout à la fois le feu et le sang, le Petit Chaperon Rouge est seul, serrant les bras autour d'elle dans un curieux mouvement qui met en avant ses longs bras, dont les doigts ont tout des dents d'une fourchette. L'angulosité maniériste des coudes et du poignet met en valeur le flottant de sa chevelure qui coule entre ses bras et s'envole au vent. La scène est silencieuse, à la mesure du mystère qu'elle referme: la nature s'est dénaturée et même les gentilles bêtes à bon dieu qui grimpent sur les herbes ont perdu le rouge à pois de leur couleur naturelle. Le sang de la fillette déflorée teinte, seul, désormais son monde."


extrait du "Beaux Quartiers. L'art de vivre à Grenoble" N° hors-série 2015

 
  __________________________________________________________________________________________________________________________________